Les automotrices à vapeur de la Compagnie du Nord


Accueil > Étudier > Histoire de la Petite Ceinture > Trains anciens > Les automotrices à vapeur de la Compagnie du Nord


Par Petite Ceinture Info le 1er juillet 2017

Ces automotrices appartenant à la Compagnie des Chemins de fer du Nord assurent la navette entre la gare du Nord banlieue (située à l’emplacement de l’actuelle verrière qui recouvre les voies des lignes de RER B et D ainsi que des lignes de la banlieue Nord) et la station La Chapelle-Saint Denis, située porte de la Chapelle, de la Petite Ceinture, via la station Pont-Marcadet. Leur mise en service intervient en 1908 suite à la suppression des trains circulaires ayant comme terminus la gare du Nord.
Leur physionomie leur fait acquérir le doux surnom de « cage à poule » par les voyageurs !. [1]

Un article d’époque présentant ce matériel est disponible sur le site de la bibliothèque numérique du Conservatoire des Arts et Métiers.

Un autre article, plus complet, de la Revue Générale des Chemins de Fer, datant de janvier 1904, est dorénavant consultable sur le site de la Bibliothèque Nationale de France. Les planches comportant les plans détaillés de ces voitures commencent ici.

Ce matériel est reproduit en modélisme par un artisan.

Ce matériel comprend une partie motrice entourée de deux voitures de voyageurs.

Automotrice à vapeur stationnant à la station La Chapelle-Saint Denis
Horaires des navettes circulant entre les gares du Nord et de La Chapelle-Saint Denis, au lendemain de la Première Guerre Mondiale.
Les circulations sont réduites à un train par heure à cause des restrictions dues à la Grande Guerre. La signe O indique les trains dans lesquels sont admis les ouvriers munis de cartes d’abonnement hebdomadaire. Extrait des horaires de la Compagnie du Chemin de fer du Nord.
Vue d’ensemble de l’automotrice à vapeur de la Compagne du Chemin de fer du Nord
La locomotive motrice est entourée de deux voitures : une voiture de 1re classe et une voiture mixte de 2e/3e classe. L’échancrure dans la caisse des voitures permettait au mécanicien de la motrice de voir la voie à l’avant de la rame. Photographie prise devant le dépôt de La Chapelle, à Paris.
Automotrice dite Cage à poule
La partie motrice de l’autorail, constituée d’une petite locomotive à vapeur.
Automotrice dite Cage à poule
On distingue sur cette vue la chaudière et la cheminée.
Automotrice dite Cage à poule
Vue latérale de la partie motrice de l’autorail à vapeur.
Automotrice dite Cage à poule
Autre vue de la motrice.
Automotrice dite « Cage à poule »
Motrice VV4 de la Compagnie du Chemin de fer du Nord.
Voiture automotrice à vapeur de la Compagnie du Nord faisant le service de Paris-Nord à La Chapelle-Saint Denis
Ces automotrices sont utilisées de 1908 à 1932 pour ce service.

Aller plus loin


Articles sur le même thème


Catégories associées


Histoire