La Ferme du Rail


Par Petite Ceinture Info le 2 février 2018

Le projet de la Ferme du Rail est présenté lors d’une réunion publique en janvier 2018 puis inauguré en décembre 2019. Voici ses caractéristiques, relevées notamment pendant la réunion publique du 31 janvier 2018.

Retranchement de la parcelle du domaine ferroviaire

Ce projet, sélectionné en février 2016 dans le cadre de l’opération « Réinventer Paris », occupe une parcelle située le long du viaduc en pierre de la Petite Ceinture dans le 19e arrondissement. Cette parcelle est une surlargeur inutile pour la circulation ferroviaire sur la Petite Ceinture. Elle a été retranchée du domaine ferroviaire, puis achetée à l’État par la Ville de Paris via la SEMAVIP. Aujourd’hui, la Ville la loue aux promoteurs privés du projet, au moyen d’un « bail à construction » d’une durée de 50 ans et pour un loyer annuel de 5 000 Euros.

Parcelle utilisée par la Ferme du Rail
Cliquer pour agrandir. Source : site www.reinventer.paris
Ville de Paris

Des camions sur la Petite Ceinture en 2018

Cette parcelle, d’une surface de 1300 m2, est accessible uniquement depuis le n° 2bis de la rue de l’Ourcq en empruntant les voûtes du viaduc de la Petite Ceinture. Ces voûtes sont trop étroites pour permettre le passage d’un camion de chantier. La solution adoptée pour le chantier consiste à utiliser la plate-forme de la Petite Ceinture sur environ 250 mètres vers le Nord jusqu’à la rue de Thionville. Une rampe d’accès technique de la SNCF, à la hauteur du 28 rue de Thionville, permet aux camions de monter sur la plate-forme de la Petite Ceinture et de circuler jusqu’à la parcelle, puis de repartir dans l’autre sens.

Pour faciliter la circulation des camions, une grave (granulat composé d’un mélange de sable et de gravillons) sera posé sur la plate-forme de la ligne, au-dessus des rails, durant la durée du chantier. Le démarrage de ce chantier est prévu le lundi 12 février 2018. Pendant environ un mois et demi, l’enlèvement des terres présentes sur la parcelle, d’un volume estimé à 3 300 m3 et polluées par la présence d’un garage dans les années 1980 et 1990, nécessitera la circulation de 8 camions par jour en semaine. Ce chiffre descendra ensuite à 4 camions par jour jusqu’à la fin du chantier, c’est à dire jusqu’à la fin de l’année 2018.

Piste en grave posée pour le chantier de le Ferme du Rail
Photographie prise le 6 février 2018. Cliché : François Godard tous droits réservés. Cliquer pour agrandir.
François Godard

Une base chantier sera également installée sur la plate-forme de la Petite Ceinture. Ces usages de la plate-forme de la Petite Ceinture sont autorises par une convention entre les promoteurs du projet et SNCF Réseau. Cette convention donne lieu au paiement d’une redevance à SNCF Réseau. La mise au point de cette convention est l’un des principaux facteurs qui a entraîné un retard de 6 mois pour le démarrage du chantier.

Les installations du chantier sur la plate-forme de la Petite Ceinture (grave et base-vie) devraient être enlevées une fois le chantier terminé, sauf si un projet de promenade réversible, aujourd’hui non décidé, venait à être envisagé dans ce secteur par la Ville de Paris.

La difficile valorisation économique des voûtes

Aucun projet de valorisation des voûtes du viaduc de la Petite Ceinture dans le 19e arrondissement n’a été annoncé lors de cette réunion. Seules des études, menées conjointement par la SNCF et la Ville de Paris, ont été évoquées. À noter que cette absence d’annonce survient près de 3 ans après les premières réflexions sur la valorisation économique de la Petite Ceinture par la SNCF et la Ville de Paris. Le contexte économique difficile ne doit pas aider cette valorisation, pourtant attendue par la Ville de Paris pour financer l’ouverture au public de sections de la Petite Ceinture.

Deux promenades disjointes dans le 19e arrondissement

Dans le 19e arrondissement, la Ville de Paris prévoit d’aménager deux promenades :

  • Une promenade de 590 mètres de longueur entre le parvis de la gare Rosa Parks du RER E et l’avenue de Flandre,
  • Une promenade de 223 mètres de longueur entre la rue de Thionville et l’avenue Jean Jaurès.

Cette seconde promenade comporte une porte d’accès à la Ferme du Rail. L’accès depuis la voirie à cette promenade se situe au 30 rue de Thionville (description de cette promenade sur le site de la Ville). Son ouverture a eu lieu début 2020.

Plan masse de la promenade prévue entre la rue de Thionville et l’avenue Jean Jaurès
Source : Ville de Paris.
Ville de Paris

Catégories associées


Actualité

Promenades