Appel à projets pour la reconversion de trois sites de la Petite Ceinture


Accueil > Étudier > Situation actuelle de la Petite Ceinture > Actualité de la Petite Ceinture > Appel à projets pour la reconversion de trois sites de la Petite Ceinture


Par Petite Ceinture Info le 21 août 2020

Le 17 juin 2020, SNCF Immobilier a lancé un appel à projets intitulé « À l’orée de la petite ceinture - Un espace ferroviaire ouvert sur la ville » concernant trois sites de la Petite Ceinture. [1] Cet appel à projets est disponible ici. Dans cet article, nous donnons des clefs de compréhension de cet appel à projets.

Bâtiment de la rue Curial vu depuis la plate-forme de la Petite Ceinture
Photographie prise le 1er août 2020.
Bruno Bretelle

Le contexte politique de cet appel à projets

Tout d’abord, cet appel à projets s’inscrit dans le protocole-cadre de juin 2015 signé par la SNCF et la Ville de Paris. Ce dernier fixe trois objectifs [2], dont :

  • L’ouverture progressive au public de sections de la Petite Ceinture,
  • Le développement d’activités de promenade, mais aussi d’ « activités de loisirs, culturelles, économiques, sportives ou encore liées à l’agriculture urbaine et aux jardins partagés, de manière à mettre en valeur et à faire connaître les lieux et constructions remarquables existant sur ces emprises dont les gares sans affectation aujourd’hui ou certains tunnels et voûtes générant autant que possible des revenus domaniaux ».
La façade rue Florian du bâtiment de la Section de la Voie de la Petite Ceinture
Embase en pierre et murs en moellons enduits d’un crépi.

Dans un second temps, en septembre 2018, cette complémentarité entre l’ouverture de promenades et la valorisation économique de sites sur la Petite Ceinture est reprise par le projet de SAS présenté à la séance du Conseil de Paris des 24, 25 et 26 septembre 2018 [3]. Ce projet stipule que « la Ville de Paris et la SNCF ont convenu que les missions attachées à la mise en valeur des bâtiments de la Petite Ceinture et leur mise en place sur le plan juridique et financier devaient être principalement portées par une structure dédiée, sous la forme d’une société par actions simplifiées (SAS) dont la Ville et SNCF-Réseau seront les seuls actionnaires. »

La délibération portant ce projet de SAS ayant été rejetée par le Conseil du 18e arrondissement et retirée de l’ordre du jour de la séance du Conseil de Paris [4], la SAS n’a par conséquent pas été créée.

SNCF Immobilier reprend donc à sa charge au travers de cet appel à projets la mise en valeur de trois sites de la Petite Ceinture que la SAS aurait dû porter.

La complémentarité entre l’ouverture de promenades et la valorisation de sites de la Petite Ceinture est réaffirmée dans le chapitre « Un potentiel à révéler » du communiqué de presse de SNCF Immobilier.

Le statut juridique actuel de la Petite Ceinture

Cet appel à projets évoque également le statut juridique actuel de la Petite Ceinture, en indiquant que « la Petite Ceinture est aujourd’hui majoritairement inexploitée en tant qu’infrastructure de transport ». Sur le plan juridique, inexploitée ne signifie pas forcément désaffectée : les 23 kilomètres nord, est et sud de la boucle ferroviaire ne sont ainsi pas désaffectés, comme nous l’expliquons en détail dans cet article (voir la carte du Réseau Ferré National ci-dessous). Cette situation impose des contraintes d’aménagement liées à la nature ferroviaire de la Petite Ceinture.

La Petite Ceinture sur la carte du Réseau Ferré français en 2017
Les pointillés indiquent une ligne non exploitée.
SNCF Réseau

Les trois sites choisis

En plus du protocole-cadre de juin 2015 concernant la Petite Ceinture, cet appel à projets s’inscrit dans le programme d’opérations d’urbanisme transitoire menée par la SNCF depuis quelques années, comme Ground Control près de la gare de Paris-Lyon.

SNCF Immobilier y exprime une volonté de l’ouvrir à d’autres types d’acteurs que de classiques sociétés commerciales, comme des acteurs associatifs ou de l’économie sociale et solidaire. Pour la mise à disposition de chaque site, il est prévu une Convention d’Occupation Temporaire d’une durée de douze ans. Cette durée relativement longue a pour objectif de permettre aux structures répondant à cet appel à projets d’attendre plusieurs années pour trouver un point d’équilibre économique. Ce qui peut s’avérer nécessaire pour ces dernières, sachant qu’elles devront engager des dépenses pour réhabiliter chaque site, notamment pour accueillir du public.

Les trois sites choisis sont :

  • Le bâtiment du 105 rue Curial dans le 19e arrondissement,
  • Le bâtiment du 1 rue Florian dans le 20e arrondissement,
  • Les voûtes du viaduc de Vaugirard reliant les rues du Hameau et de Vaugirard dans le 15e arrondissement.

Le bâtiment du 105 rue Curial est un ancien entrepôt qui était embranché sur le faisceau de voies de la gare au marchandises d’Aubervilliers. Il pouvait servir à la livraison du charbon par gravitation.

Le bâtiment du 20e arrondissement est l’ancien bâtiment du service de la voie du Chemin fer de Ceinture, que vous pouvez découvrir dans notre article.

Vous pouvez découvrir la localisation de ces sites grâce à notre carte interactive (cliquer ici), en y sélectionnant la catégorie « Appels à projets ».

Entrée du parking de la rue de Vaugirard
Photagraphie prise en mai 2018, visible sur Google Street View.
Google Street View

Ces trois sites sont proches de promenades ouvertes au public ou à l’étude, ainsi que de bâtiments de la Petite Ceinture déjà concernés par des projets de réhabilitation.

Les sites des 19e et 15e arrondissements sont ainsi situés le long de promenades déjà ouvertes au public. Le site du 20e arrondissement est quant à lui situé sur une section de la Petite Ceinture où l’ouverture d’une promenade est actuellement à l’étude, dans le cadre du budget participatif 2019 (lire cet article pour plus détails sur ce budget participatif).

À proximité du site du 15e arrondissement, les deux niveaux supérieurs du bâtiment voyageurs de l’ancienne station Vaugirard-Ceinture font l’objet actuellement de travaux pour créer un espace de co-working (cliquer ici pour découvrir ce bâtiment et ce projet).

Quant au site du 20e arrondissement, il est situé à proximité de l’ancienne station Charonne-Voyageurs, devenu la Flèche d’Or dans les années 1990, qui fait également l’objet d’une occupation temporaire et d’un projet de réhabilitation (cliquer ici pour les découvrir).

Communiqué de presse relatif au lancement de l’appel à projets : à l’orée de la petite ceinture - Un espace ferroviaire ouvert sur la ville
Communiqué de presse publié le 17 juin 2020.
SNCF
Télécharger (968.7 ko)

[1Communiqué de presse de la SNCF, publié le 17 juin 2020, disponible ici.

[2Protocole-cadre entre la Ville de Paris et le groupe SNCF concernant le devenir de la Petite Ceinture ferroviaire à Paris. Projet de délibération 2015 DU 10 de la Ville de Paris. Page 5, article 2 : objectifs communs. Ce protocole est présenté en détail et téléchargeable dans cet article.

[3Délibération 2018 SG 43, pages 1 et 2. Cette délibération est téléchargeable depuis cet article.


Catégories associées


Actualité

Patrimoine

Promenades