Électrification du raccordement des Batignolles

Par Petite Ceinture Info le 14 décembre 2021

Des travaux d’électrification du raccordement des Batignolles ont démarré début novembre 2021. La remise en service de ce raccordement était prévue dans le projet initial de la ZAC Clichy-Batignolles. Ces travaux y permettent un retour des circulations ferroviaires. Mais quels sont les trains qui vont y circuler ou y être garés ?

Entrée du raccordement des Batignolles le long des voies de la gare Saint-Lazare
Image prise durant les travaux d’électrification du raccordement en novembre 2021. L’engin rail-route à gauche circule sur la voie du raccordement. La draisine circule à droite sur la voie d’entrée du faisceau de garage des locomotives.
François Godard

Le raccordement, ou bifurcation, des Batignolles relie les voies de la gare Paris-Saint Lazare à la Petite Ceinture Rive Droite la mise en service de la première section de cette dernière en décembre 1852 (lire cette histoire ici). Voici où il se trouve :


Une vocation ferroviaire préservée par la ZAC Clichy-Batignolles

Le projet de la ZAC Clichy-Batignolles prévoit dès l’origine en 2009 de prendre en compte « les usages futurs [...] en respectant un principe de précaution. A titre d’exemple, le tronçon de la Petite Ceinture entre Batignolles et le nord-est de Paris est conservé et intégré au projet (il est mis en scène au cœur du parc) pour pouvoir être réutilisé en cas de réactivation du fret sur cette ligne ». [1]

Conséquence de cette décision, le quartier Clichy-Batignolles, et en particulier le parc Martin Luther King, ont été aménagés autour du raccordement des Batignolles, dont la plate-forme a été préservée pour le transport ferroviaire.

Pour relier les deux parties du parc Martin Luther King tout en préservant la vocation ferroviaire du raccordement des Batignolles, une passerelle-belvédère munie est édifiée pour le franchir.

Passerelle-belvédère du quartier Clichy-Batignolles
Cette passerelle-belvédère, munie d’escaliers et d’ascenseurs, relie les deux parties du parc Martin Luther King tout en préservant le raccordement des Batignolles pour un usage ferroviaire.
François Godard

Une vocation ferroviaire maintenue par le protocole de 2015

La Petite Ceinture de Paris - vocation des sections
Source : APUR - Ville de Paris. Mars 2015. Cliquer pour agrandir.

En juin 2015, le protocole-cadre signé par la Mairie de Paris et la SNCF tient à son tour compte de la potentielle utilisation de ce raccordement pour du transport de fret (pour plus de détails sur ce protocole, lire cet article). À l’heure où nous écrivons ces lignes, c’est à dire mi-décembre 2021, aucune convention SNCF-Mairie de Paris n’est envisagée pour ouvrir le raccordement des Batignolles au public, contrairement à ce qui a été fait au sud, et à l’est. Lire cet article pour découvrir ces conventions.

Pendant la séance du Conseil de Paris des 14, 15 et 16 décembre 2021, est présentée une extension de la convention de superposition d’affectation concernant les 12e, 20e et 19e arrondissements à la section du 18e arrondissement comprise entre la rue du Poteau et les voies de la gare de Paris-Nord. Mais cette extension ne concerne pas le raccordement des Batignolles.

En 2021, le raccordement des Batignolles, tout comme les sections nord, est et sud de la Petite Ceinture, font toujours partie du Réseau Ferré National, comme le montre la carte ci-dessous (cliquer ici pour plus de détails sur le statut ferroviaire de la Petite Ceinture).

La Petite Ceinture sur la carte du Réseau Ferré français en 2017
Les pointillés indiquent une ligne non exploitée.
SNCF Réseau

La reconstruction du raccordement en 2015

En novembre 2015, suite à la fin des travaux d’aménagement du parc Martin Luther King, la plate-forme ferroviaire du raccordement des Batignolles est reconstituée et une voie neuve est posée, comme le montre ce tweet :

Un raccordement électrifié depuis les années 1960

Le raccordement des Batignolles était déjà électrifiée en mai 1968, comme le montre cette image du pont du raccordement sur l’avenue de Clichy tirée des archives du quotidien France Soir :

Cette autre vue, prise en novembre 1974, montre que le raccordement était électrifié jusqu’à sa jonction avec la Petite Ceinture Rive Droite.

Train spécial à vapeur sur la Petite Ceinture le 9 novembre 1974
Le train quitte le raccordement de Courcelles pour emprunter la Petite Ceinture Rive Droite. Sur la gauche, les voies électrifiées du raccordement des Batignolles. La locomotive à vapeur est la 230 G 353.
G. Rannou - Collection Sylvain Zalkind

La ré-électrification du raccordement en novembre 2021

Début novembre 2021, des travaux de ré-électrification du raccordement sont engagés. Ils devraient durer jusqu’au printemps 2022.

Mi-décembre 2021, à l’heure où nous écrivons ces lignes, les poteaux et supports des caténaires, c’est à dire des fils d’alimentation électrique, sont posés (cliquer ici pour découvrir les différents éléments).

Des premiers éléments de signalisation sont également installés. Le film ci-dessous permet de découvrir ce chantier.

https://youtu.be/eKWXaRi5O2c

Quels usages pour ce raccordement une fois électrifié ?

Le Maire du 17e arrondissement, M. Geoffroy Boulard, annonce le 9 novembre 2021 sur Twitter, que d’après ses informations le raccordement « servirait de voie de délestage lors des travaux prévus sur le faisceau Saint Lazare – avec la mise en place d’un saut-de-mouton au niveau de la gare de Clichy pour éviter aux trains Paris-Cherbourg/Le Havre de ne plus croiser les trains de banlieue ».

La mise en service de ce saut-de-mouton est prévue pour 2027. Il est prévu justement que fin 2021, SNCF Réseau apporte des précisions sur l’implantation de l’ouvrage, les modalités et le calendrier des travaux, ainsi que le coût de l’opération. [2]

Le député de la circonscription couvrant le quartier Clichy-Batignolles, M. Stanislas Guerini, annonce quant à lui le 13 novembre 2021 que, selon les informations dont il dispose, « l’électrification des voies a pour objectif de permettre la manœuvre occasionnelle de trains, notamment des trains opérés par la Deutsche Bahn pour le compte de la centrale à béton Eqiom, installée entre le boulevard de Douaumont et la rue du Bastion ». Un service qui, en ce matin du mardi 14 décembre 2021, a emprunté pour la première fois le raccordement, mais pas tout à fait dans les conditions annoncées par M. Guerini. Nous aurons l’occasion d’en reparler très prochainement.

Le projet municipal de franchissement à niveau

La Mairie du 17e arrondissement préférerait quant à elle que les deux parties du parc Martin Luther King soient reliées par un franchissement à niveau de la plate-forme du raccordement. Un vœu en ce sens a été voté par le Conseil du 17e arrondissement en février 2021. [3] Mais comme le note M. Guérini, l’électrification du raccordement, pour des raisons de sécurité, complique un tel projet.


Catégories associées


Exploitation ferroviaire